Etude Compas – L’ubérisation des quartiers populaires

La dernière publication du bureau d’étude Compas Zoom questionne la répartition géographique des travailleurs et travailleuses de plateformes ( services VTC, livraison…). Un étude d’Hugo Botton, doctorant au Compas.

L’occasion de revenir sur les questions suivantes :

– Répartition géographique des travailleurs et travailleuses de plateforme

– Caractérisation des quartiers où on les retrouve en plus grand nombre

– Quelles sont les implications de ces réalités sur l’action publique locale

En bref, 3 éléments à retenir :

  • La part des livreurs résidant dans un quartier prioritaire est 5 fois plus élevée que celle de l’ensemble des travailleurs.
  • Le nombre de livreurs dans les quartiers prioritaires a été multiplié par 7 entre 2019 et 2022. 
  • Dans les quartiers où la part d’immigrés est la plus élevée, il y a 4 fois plus de livreurs parmi les travailleurs que dans les autres quartiers.

 

Accéder à la publication

Partager cet article :

Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur email

Articles similaires .

Appel à projet : Passeurs d’images 2023

Rencontre nationale des centres de ressource politique de la ville

Instruction DGCL / ANCT du 14 décembre 2021 sur l’évaluation des contrats de ville

Nos autres thématiques

Éducation, jeunesse

Éducation, jeunesse

Ingénierie & méthode

Ingénierie & méthode

Observation des territoires

Observation des territoires

Transition écologique

Transition écologique